PROBLEMES DE L’USAGE DES ARTICLES ET DES ADJECTIFS PAR LES APPRENANTS ANGLOPHONES DU FRANÇAIS : UN CAS DES ETUDIANTS DE L’UNIVERSITE DE CALABAR

Ofem Obongha 32 PAGES (8539 WORDS) Project
Subscribe to access this work and thousands more


Arrière Plan


La grammaire est très importance dans l’apprentissage d’une langue. Selon Quillet et Flammarion, elle est la « science des règles des faits du langage ou d’une langue. » (688). Pour Pratt et Behly-Quenum, La grammaire permet :


« à l’apprenant d’une langue de connaitre, voire maitriser la morphologie, la syntaxe et la catégorie des mots grammaticale (noms, pronoms, adjectifs, verbes etcetera et leurs fonction ; ainsi que de nécessaires, voire impératives pour un bon maniement de la langue apprise. » (60).


De ce fait, les programmes d’étude de langue en l’occurrence le FLE (Français Langue Etrangère) donne une importance considérable à la grammaire. Partant le Nigeria en exemple, on peut dire que l’enseignement du FLE suit ce principe, c’est-a-dire, il accorde une importance relativement grande à la grammaire. La preuve est que les curriculums nationaux pour l’enseignement du Français Langue Etrangère à tous les niveaux (primaire, secondaire et universitaire) ont des objectifs linguistiques incluant des cours de grammaire et visant le perfectionnement des apprenants anglophones dans la langue française.


Pour cette raison, dans l’évaluation des apprenants de la langue, on considère aussi leurs compétences en grammaire. Le curriculum National pour l’enseignement du FLE au niveau du Senior Secondary Schools par exemple stipule que :


« Written expression evaluation sheet B contains seven elements to be tested. The first three items… concern the communicative aspect while the three next ones (spelling, grammar, vocabulary) concern the linguistic aspect, (x)


« La fiche d’évaluation B de l’expression écrite contient sept éléments à tester. Les trois premières rubriques… sont relatives à l’aspect communicatif tandis que les trois qui suivent (l’orthographe, la grammaire, le vocabulaire) sont relatives a l’aspect linguistique. (Notre traduction).


Ceci dit, tout apprenant qui utilise mal les éléments grammaticaux au parler ou à l’écrit se fit remarque au près de ceux qui l’écoutent ou lisent sa production écrite. Cette  observation vient donc renforcer la pensée selon laquelle la grammaire a une grande importance dans l’apprentissage d’une langue étrangère. Le guide Pédagogique Larousse affirme que :


« L’expression et la communication sont des activités primordiales en classe ; « l’ère du mutisme » est heureusement terminée et nul ne songe à hier qu’aujourd’hui il faut être entrainée à parler correctement, que ce fait même constitue un critère de sélection et de réussite de biens des domaines sociaux. On pourrait presque dire : « le monde appartient à ceux qui parlent bien. » (6).


Par extension nous pouvons aussi dire que le monde appartient à ceux qui peuvent bien écrire la langue puisque les évaluations des compétences ne se limitent pas qu’à l’oral, mais s’entendent à l’écrit et incluent la grammaire comme nous l’avons vu tantôt. Bien écrire et parler une langue implique avoir de bonnes connaissances en la grammaire de cette langue.


Mais les divergences linguistiques entre le français et l’anglais posent souvent d’énormes problèmes aux apprenants anglophones du FLE. Ceci parce que ces derniers le plus souvent réfléchissent en anglais et tendent à plus se fier aux structures grammaticales de l’anglais. Ceci est un phénomène qui généralement est remarquée parmi les apprenants des langues étrangères. Prenant l’exemple de l’usage des adjectifs, les linguistes Masagbor et Ugwu remarquent que :


What is paramount in the iconic use of attributives is the fact that the conceptual structure as well as the perceptual space of a linguistic group is involved and this makes up for some of the idiosyncrasies the learners may find it difficult to cope with. (8).


Le plus important dans l’usage des attributs est le fait que la structure conceptuelle et l’espace perceptuelle du groupe linguistique sont pris en impliquées et ceci constitue certains des idiotismes que l’apprenant pourrait trouver difficiles à maitriser. (Notre traduction)


Cette citation donnée ci-avant nous montre que l’apprenant d’une langue étrangère rencontre très souvent des idiotismes qui lui posent des problèmes dans son apprentissage et son assimilation  de certaines règles de grammaire. Selon Quillet et Flammarion, les idiotismes sont des « constructions particulières à une langue et intraduisibles littéralement dans une autre langue. » (808). Ces idiotismes rendent donc souvent la tâche difficile à l’apprenant quand il veut s’exprimer à l’oral ou à l’écrit dans une langue étrangère. Ceci est très souvent le cas des apprenants anglophones quand ils veulent s’exprimer ou écrire en français. L’un des niveaux ou ils rencontrent de tels problèmes est dans l’utilisation des articles et des adjectifs.


 


Objectifs de l’Etude


L’étude est une analyse de certains problèmes rencontrent par les étudiants anglophones du FLE. Elle s’intéresse plus précisément aux problèmes rencontrés à la grammaire dans l’utilisation des articles et des adjectifs. Elle a des objectifs bien élaborés, qui plus ou moins concourent à un meilleur enseignement et apprentissage de la grammaire. En termes concrets, ces objectifs consistent à :


-          Explorer les règles grammaticales au niveau de l’utilisation des articles et des adjectifs.


-          Evaluer un échantillon d’apprenants anglophones du FLU dans l’utilisation de ces éléments grammaticaux.


-          Analyser les problèmes qu’ils rencontrent au niveau de la morphologie et la syntaxe de ces mots et


-          Proposer si possible des solutions dans l’enseignement et l’apprentissage de l’usage des articles et des adjectifs.


5.3 Recommandations

5.2 Conclusion

5.1 Sommaire

CHAPITRE CINQ : SOMMAIRE, CONCLUSION ET RECOMMANDATION

 

4.2 Des solutions aux problèmes de l’usage des adjectifs

4.1 Des solutions aux problèmes de l’usage des articles

CHAPITRE QUATRE : LES SOLUTIONS

 

3.2.5.3 Créations d’adjectifs

3.2.5.2 Les emprunts d’adjectifs de l’anglais

3.2.5.1 Les Problèmes des faux-amis

3.2.5 Autres Problèmes

3.2.4 Problèmes Syntaxiques

3.2.3 Difficultés de formation des adjectifs

3.2.2 Difficultés de genre et de nombre

3.2.1 Problèmes Morphologiques

3.2 Problèmes de l’usage des adjectifs

3.1.8 Autres difficultés

3.1.7 Les omissions d’articles

3.1.6 Les articles mal-placés dans la phrase

3.1.5 Les problèmes syntaxiques

3.1.4 Le problème du choix de l’article défini ou indéfini

3.1.3 L’usage des articles dans le complément du nom

3.1.2 Difficultés dans les genres de l’article

3.1.1 Problèmes Morphologiques

3.1 Problèmes de l’usage des articles

CHAPITRE TROIS : PROBLEMES DE L’USAGE DES ARTICLES ET DES ADJECTIFS

 

2.4  Difficultés rencontres par les apprenants anglophones

2.3  L’adjectif qualificatif

2.2.2        Forme et emploi de l’article partitif

2.2.1        L’emploi des articles définis et indéfinis

2.2  L’article

2.1  La place de la grammaire dans les approches d’enseignements/ l’apprentissage de la langue française

CHAPITRE DEUX : REVUE DE LA LITTERATURE

 

1.7  Répartition du Travail

1.6  Approche Méthodologique

1.5  Problèmes Rencontrés

1.4  Approche Méthodologique

1.3  Délimitation de l’Etude

1.2  Objectifs de l’Etude

1.1  Arrière Plan

CHAPITRE UN : INTRODUCTION

 

Remerciements

Dédicace

TABLE DE MATIERES



Subscribe to access this work and thousands more
Overall Rating

0

5 Star
(0)
4 Star
(0)
3 Star
(0)
2 Star
(0)
1 Star
(0)
APA

Ofem, O (2018). PROBLEMES DE L’USAGE DES ARTICLES ET DES ADJECTIFS PAR LES APPRENANTS ANGLOPHONES DU FRANÇAIS : UN CAS DES ETUDIANTS DE L’UNIVERSITE DE CALABAR. Afribary.com: Retrieved January 17, 2019, from https://afribary.com/works/problemes-de-l-usage-des-articles-et-des-adjectifs-par-les-apprenants-anglophones-du-francais-un-cas-des-etudiants-de-l-universite-de-calabar

MLA 8th

Obongha, Ofem. "PROBLEMES DE L’USAGE DES ARTICLES ET DES ADJECTIFS PAR LES APPRENANTS ANGLOPHONES DU FRANÇAIS : UN CAS DES ETUDIANTS DE L’UNIVERSITE DE CALABAR" Afribary.com. Afribary.com, 21 Dec. 2018, https://afribary.com/works/problemes-de-l-usage-des-articles-et-des-adjectifs-par-les-apprenants-anglophones-du-francais-un-cas-des-etudiants-de-l-universite-de-calabar . Accessed 17 Jan. 2019.

MLA7

Obongha, Ofem. "PROBLEMES DE L’USAGE DES ARTICLES ET DES ADJECTIFS PAR LES APPRENANTS ANGLOPHONES DU FRANÇAIS : UN CAS DES ETUDIANTS DE L’UNIVERSITE DE CALABAR". Afribary.com, Afribary.com, 21 Dec. 2018. Web. 17 Jan. 2019. < https://afribary.com/works/problemes-de-l-usage-des-articles-et-des-adjectifs-par-les-apprenants-anglophones-du-francais-un-cas-des-etudiants-de-l-universite-de-calabar >.

Chicago

Obongha, Ofem. "PROBLEMES DE L’USAGE DES ARTICLES ET DES ADJECTIFS PAR LES APPRENANTS ANGLOPHONES DU FRANÇAIS : UN CAS DES ETUDIANTS DE L’UNIVERSITE DE CALABAR" Afribary.com (2018). Accessed January 17, 2019. https://afribary.com/works/problemes-de-l-usage-des-articles-et-des-adjectifs-par-les-apprenants-anglophones-du-francais-un-cas-des-etudiants-de-l-universite-de-calabar